Cher Al Capone

Cher Al Capone,

Tu n’es pas sans savoir que je t’apprécie … énormément.
Tu es mon conseil et mon modèle, c’est peu de le dire.

Un homme m’importune dans un pub ? Je lui casse les genoux.
Un voisin me harcèle ? Je supporte son harcèlement à n’en plus dormir …et j’attaque sa porte au marteau.
Quiconque me manque de respect ? Ma colère est à la hauteur de mon amabilité. Ainsi soit-il.

Tu vois, je pourrais être ta digne héritière. Tu serais fier de moi et tel un père, tu pourrais m’encourager. On ferait une belle équipe tous les deux.

Imagine comme tu serais heureux si tu vivais à notre époque :

Tu apprendrais que les humains, terriens de base, sont aussi des internautes. Un pays à part entière où tu peux tout faire …sauf chier, manger et dormir.

Tu aurais un ordinateur et ton comptable utiliserait un logiciel : plus d’erreur possible. Sauf à le vouloir.

Tu aurais accès à internet et tu pourrais faire toutes les recherches nécessaires sur ton équipe, ton métier et tes concurrents. Tu pourrais créer une boutique et vendre tes produits partout dans le monde. Tu pourrais organiser tes vacances et même choisir ta nouvelle voiture.

Sur Linkedin, tu présenterais ton entreprise, tu rédigerais une courte autobiographie à la 3ème personne, tu recruterais tes futurs collaborateurs et ferais la promotion de tes produits et services.

Sur Youtube, tu apprendrais à faire des nœuds coulants et tu regarderais des vidéos de chatons pour te détendre. Tu partagerais tes conseils en économie collaborative et en développement de réseaux.

Sur Instagram, tu te mettrais en appétit devant des photos de plats tellement beaux que la seule idée d’y planter ta fourchette t’hérisserait le poil. Tu pourrais lire des citations de bouddha et pratiquer la pensée positive.

Sur Twitter, tu réagirais à l’actualité. Tu partagerais des infos, vérifiées ou pas. Tu pourrais critiquer tes ennemis et cracher ta haine anonymement. Avec un hashtag, tu déclarerais la guerre…et tu serais juge et partie.

Sur Facebook, tu raconterais ta vie. Ou pas. Tu pourrais suivre ta famille, tes amis, tes collaborateurs, tes rencontres d’une nuit. Tu t’assurerais que ceux qui se sont éloignés poursuivent leur vie et te remémorer ceux qu’ils l’ont perdue.

Il est évident que tu serais un influenceur. Un mélange de conseils, de sagesse et de criminalité (ne l’oublions pas). Toujours présent, même quand on ne le souhaiterait pas.

Toi et moi le savons : nous ne sommes que des êtres humains. Nous ne sommes ni entièrement bons, ni entièrement mauvais. Nous faisons de notre mieux pour trouver cet équilibre parfait entre le respect de soi et le respect de l’autre. Alors tes célèbres paroles seraient ton leitmotiv (et est le mien) : « Ne prenez pas ma gentillesse pour une faiblesse, je suis aimable avec tout le monde, mais lorsque quelqu’un ne l’est pas avec moi, « faible » n’est pas le mot dont vous vous souviendrez à propos de moi. »

Oui, Al, nous avons maintenant d’autres outils et d’autres mœurs.

Pour rencontrer une femme, tu t’inscrirais sur un site de rencontre. Fini les bars, bals et présentations amicales.
Tu t’appliquerais à rédiger ta présentation, un doux mélange entre humour et autorité.
Tu ajouterais quelques photos de ton meilleur profil et tu partirais à la chasse.
Devant tant de choix, au mieux, tu resterais prostré devant ton écran à rechercher une magie qu’évidemment tu ne trouveras pas.
Au pire, tu rencontreras …et tu seras déçu.

Enfin, si tu as l’opportunité de partager un diner et de faire tomber ton caleçon, tu apprendrais qu’on appelle désormais « benching » le fait de ne plus donner signe de vie lors d’une relation amoureuse.
Toi et moi, on appelle ça une disparition totale et à ceux qui le demandent, on dit que la personne est partie en voyage. Loin. Très loin. Et pour longtemps.

Et là, tes paroles ont un sens.

 

Citation Al Capone


Laisser un commentaire / Leave a comment

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s